Calculer son taux horaire en tant qu’artisan BTP

Calculer son taux horaire artisan bâtiment tarif

Calculer son taux horaire est un passage obligé pour fixer le montant de vos tarifs. Or, il est souvent difficile d’estimer correctement son travail au début de son activité. Suivez nos conseils et notre méthode de calcul pour déterminer votre tarif horaire.

Comment déterminer son taux horaire ?

Les éléments nécessaires pour calculer son taux horaire

Pour calculer son taux horaire, il faut :

  • d’abord, fixer un objectif de salaire mensuel ;
  • ensuite, estimer les charges de l’entreprise. Cela concerne les matériaux, les frais de fonctionnement, l’assurance décennale et multirisque, la location des locaux, les frais bancaires. Sans oublier les frais liés à la promotion de l’activité ou pour être visible sur Internet ;
  • puis, estimer les charges sociales et fiscales liées à l’activité ;
  • enfin, déterminer le temps de travail moyen pour un mois. Prévoyez une marge suffisante pour anticiper les aléas.

L’objectif d’un chiffre d’affaires

Les trois premiers points permettent de fixer l’objectif d’un chiffre d’affaires. Celui-ci sert à payer les salaires et les charges de l’entreprise. Le chiffre d’affaires doit couvrir l’intégralité des frais.

Il est important de déterminer un chiffre d’affaires minimum pour l’amortissement des coûts. Le chiffre d’affaires minimum représente les rentrées d’argent mensuelles nécessaires pour couvrir vos frais. Dès que la somme est atteinte, l’argent qui rentre en plus constitue un salaire.

Ce qui influence le montant du tarif horaire

Pour calculer son taux horaire, il convient de prendre en compte :

  • la zone d’intervention. Les artisans qui exercent à Paris ou en région parisienne facturent plus cher que ceux qui sont en province ;
  • le corps de métier. Parfois, mieux vaut facturer en fonction du type de travaux plutôt qu’à l’heure. Par exemple, un artisan carreleur établira un devis selon la surface à carreler ;
  • le niveau d’expertise. Vos prix augmenteront forcément avec le temps ;
  • enfin, les prix pratiqués par la concurrence proche pour rester compétitif.

Pour estimer son taux horaire au plus juste, posez-vous la question “combien un employeur paierait-il mon travail ?”. Comparez ensuite la somme obtenue avec la réalité du marché.

Comment calculer son taux horaire dans le BTP ?

Les étapes de calcul

D’abord, déterminez le salaire mensuel net souhaité. Pour cela, prenez comme base de départ le salaire que vous gagneriez en tant que salarié.

Ensuite, calculez les charges sociales et fiscales. Multipliez par deux le salaire de base afin de prévoir les charges à assumer.

Puis, insérez les congés payés. Ajoutez 10 % au montant obtenu. Cela correspond à la compensation des futurs jours d’inactivité et de congés.

Ajoutez les charges de fonctionnement mensuelles à la somme obtenue.

Vous obtenez ainsi le chiffre d’affaires de base. Il s’agit du chiffre d’affaires à atteindre pour vous payer le salaire mensuel déterminé.

Enfin, divisez le chiffre d’affaires obtenu par la moyenne d’heures travaillées dans le mois. A savoir que la moyenne légale à plein temps est fixée à 169 heures.

Exemple de calcul du taux horaire

Pour un salaire espéré de 3000 euros net/mois :

  • 3000 x 2 = 6000 euros + 10 % = 6600 + 200 = 6800 euros de chiffre d’affaires mensuel.
  • 6800 / 140 heures = Tarif horaire de 49 euros hors taxe / heure.

Attention à ne pas confondre le prix hors taxe (HT) et le prix toutes taxes comprises (TTC). Le prix TTC correspond au taux horaire auquel on ajoute le montant de la TVA. Celui-ci dépend du métier. Apprenez à facturer la TVA dans le bâtiment.

Enfin, pour déterminer le tarif à proposer au client, multipliez le taux horaire obtenu par le nombre d’heures estimées.