Formation obligatoire échafaudage fixe et roulant, que dit la réglementation ?

Formation obligatoire échafaudage équipement travail ne hauteur sécurité réglementation code du travail pour les échafaudages entreprises et artisans du BTP

Pour les travaux d’étanchéité, de maçonnerie ou de peinture, les échafaudages font partie des équipements indispensables. Sur un chantier, les salariés du BTP utilisent ce matériel. Cependant, tout travail en hauteur pose des questions de sécurité.  Existe-t-il une formation obligatoire échafaudage pour employer ce genre de matériel ? Tout ce qu’il faut savoir sur le  Code du travail pour les échafaudages.

 

Que dit la loi sur le travail en hauteur ?

Les chutes de hauteur représentent le 3ème risque à l’origine d’accident de travail. Pour des raisons de sécurité, une réglementation stricte encadre les travaux en hauteur. Des formations obligatoires sont dispensées pour les utilisateurs des EPI (Equipement de Protection Individuelle) antichute et nacelles élévatrices. Les travailleurs sur corde doivent également suivre une formation.

L’échafaudage, équipement de base pour la construction et le seconde œuvre, fait aussi l’objet d’une réglementation. Depuis 2004, l’article R4323-69 du Code du travail stipule que cet équipement ne peut être monté/démonté ou transformé que par des personnes formées.

D’autre part, en 2011, l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) et l’Assurance maladie ont défini des référentiels de compétences dans les recommandations R457 et R408. Ils visent  les monteurs, vérificateurs et utilisateurs des échafaudages. Les référentiels déterminent également le contenu de la formation obligatoire échafaudage.

 

Réglementation échafaudage fixe et roulant : qui est concerné ?

Toutes les entreprises qui utilisent ces équipements, même hors BTP, sont concernées par la réglementation échafaudage. Les salariés des entreprises publiques et privées, ainsi que les travailleurs indépendants doivent être formés.

Pour la réception et la vérification des échafaudages fixes et roulants, les entreprises du BTP n’ont pas obligation de former tous les salariés. Seul l’encadrement de chantier (chef d’équipe, chef de chantier, chargé de travaux…) peut recevoir la formation obligatoire échafaudage.

En revanche, tous les artisans du bâtiment qui travaillent sur un échafaudage roulant ou fixe doivent être formés.

 

Le contenu de la formation obligatoire échafaudage

La formation relative aux échafaudages fixes et roulants s’articule autour de plusieurs modules :

  • le montage/démontage :  installer des échafaudages, puis les démonter en toute sécurité ;
  • la vérification : procéder à divers examens de l’équipement en hauteur ;
  • l’utilisation du matériel :  travailler dessus sans risque d’accident ;
  • l’encadrement :  connaitre la réglementation applicable à l’exploitation des échafaudages ainsi que les risques associés. En cas d’intempéries sur le chantier, par exemple, le chef des travaux doit savoir réagir.

 

Où se former au travail en hauteur sur échafaudage ?

Les salariés du bâtiment  se formeront en externe via des organismes habilités. L’INRS et l’Assurance maladie-Risques professionnels proposent un réseau de formateurs partenaires. Toutes les entreprises du BTP trouveront un organisme dans leur région.

Et les formations en interne se révèlent également possibles. Il faut cependant que l’entreprise dispose des pré-requis définis par l’INRS. Aucune durée de validité n’existe pour les formations. L’employeur  détermine les besoins en fonction de l’évolution du matériel et de l’expérience du travailleur.

D’autre part, la formation obligatoire échafaudage peut faire l’objet d’aides financières sous la forme de subventions. Elles sont proposées par les caisses régionales aux PME.

Enfin, sachez qu’il existe aussi des CFQ (Certificat de Qualification Professionnelle) de monteur d’échafaudages.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.