Filet d’échafaudage : rôle et critères de choix

Quel filet d’échafaudage choisir pour votre chantier ?

Essentiel pour les travailleurs en hauteur, le filet d’échafaudage doit satisfaire plusieurs critères pour offrir une protection plurielle à toutes les personnes intervenant autour du chantier. Sur le site France Echafaudage, profitez d’une large sélection de produits disponible en plusieurs grammages et tailles, afin de s’adapter à toutes les situations et tous les projets de construction.

Quelle protection le filet d’échafaudage doit-il offrir ?

Installé directement sur la structure, le filet d’échafaudage assure une protection supplémentaire contre les chutes. Attention, sa présence ne peut exempter les responsables d’installer des garde-corps sur la structure elle-même (à l’image des modèles monobloc compact acier de Tubesca Comabi) et des garde-pieds, autour d’elle.

À l’heure du réchauffement climatique, le filet d’échafaudage peut également offrir une ombre salutaire : plus il offre une densité importante, plus il protégera les travailleurs du soleil. Dans le même esprit, il peut aussi les protéger du vent, pendant les périodes hivernales.

Enfin, la présence d’un filet d’échafaudage sécurise aussi les passants aux alentours du chantier, en retenant le sable généré par les travaux, les débris ou les chutes d’outils ou autres matériaux de construction.

Comment choisir un filet d’échafaudage ?

Au-delà de l’impératif respect des normes de sécurité en vigueur, le choix du filet d’échafaudage dépend essentiellement de ces 4 facteurs : son utilité, son maillage, le matériau utilisé pour sa conception et ses dimensions et formes.

Critère n°1 : L’utilité du filet d’échafaudage

Il existe plusieurs types de filets d’échafaudage, avec des caractéristiques et traitements spécifiques pour satisfaire un usage précis. Ainsi, on distingue :

  • Le filet pare-gravats, préconisé pour les travaux de démolition ou de rénovation (comme le filet 85gr/m² de Dacame) ;
  • Le filet de sécurité, pour les travailleurs comme les passants (comme le filet périphérique antichute alphamailles) ;
  • Le filet anti-poussière pour limiter les dispersions lors des opérations de ponçage, meulage ou peinture ;
  • Le filet ignifugé, conçu pour résister aux flammes lors des travaux de soudure par exemple.

Critère n°2 : Le maillage, rectangulaire ou triangulaire

Assez logiquement, plus le maillage est serré, plus le filet d’échafaudage offre une protection supplémentaire contre les chutes de personnes ou de débris. Sur le marché, on distingue les mailles rectangulaires, à la fois ouvertes et non-extensibles, des mailles triangulaires, plus serrées, occultantes et extensibles (à l’image de ce filet d’échafaudage pare-gravats 35g/m²).

Critère n°3 : Le matériau

Le choix du matériau pour le filet d’échafaudage influence directement sa résistance et sa durabilité. Il est recommandé de les choisir en polyester ou en polyéthylène, comme ce filet pare-gravats 50g/m² conçu en PEHD (Polyéthylène Haute Densité).

Critère n°4 : La dimension et la forme du filet d’échafaudage

Enfin, le filet d’échafaudage doit être adapté aux dimensions et aux besoins spécifiques du chantier. Par exemple, pour les interventions sur des toits pentus jusqu’à 10%, le filet de protection Normachute, disponible sur France Echafaudage s’avère parfait !

N’hésitez pas à solliciter nos experts pour faire un choix avisé : ils sont disponibles en chat sur le site, mais aussi par téléphone ou par mail sur de larges amplitudes horaires ! À bientôt ?